Choisis le pays d'expédition Continuer

Friulane

Vue:

FRIULANE

FRIULANE

La Friulana est est une chaussure qui renferme en elle toute la tradition de la région du Frioul, en passant par les canaux vénitiens et les maisons des nobles du nord de l’Italie. Confortable, élégante, à l’allure sophistiquée. Chez nous, on peut la trouver en velours ou en daim : pour rester à la maison avec classe ou pour tes rendez-vous les plus raffinés.

+Continua a leggere
Velasca
près

La Friulana, aussi appelée scarpét, nous vient tout droit de la tradition des monts du Frioul il y a de cela environ deux siècles. Elle était confectionnée par les femmes du village et pour toute la famille: à l’époque, on n’utilisait pas de formes, le pied gauche était pareil que le pied droit et on utilisait des matériaux que l’on trouvait à la maison comme des sacs en jute et de vieux draps.

Ils l’appelaient également zavatis (chausson) parce qu’elle était souvent portée pour rester à la maison mais il suffisait simplement d’y ajouter une semelle en caoutchouc pour pouvoir sortir avec. Et si le tissu était de velours, elle pouvait t’accompagner pour aller en soirée.

Par la suite, pour se faire un peu d’argent, quelques dames des montagnes apportèrent leurs créations à Venise. Et voilà que les chaussures Friulane furent de superbes compagnes auprès des gondoliers : confortables, stables et délicates sur le bois qui recouvre les planches de la gondole. Elles commencèrent alors leur nouvelle vie parmi les canaux vénitiens, prenant le nom de papusse.

La légende raconte que ces chaussons furent les préférées des nobles pour pouvoir se faufiler, inaperçus, chez leurs amants secrets.

Gonars, à la redécouverte de la tradition

La couture qui l’empeigne de la chaussure et la semelle est faite à la main et est appelée en chaînette, mais jadis les femmes du village l’appelaient sotpont (c’est-à-dire un point qui se fait dessous) : il n’existe aucune machine capable de reproduire ce travail fait main. Sans le savoir-faire des artisans, adieu les scarpez.

Gonars est une commune au sud du Frioul qui, entre les années soixantes et la fin des années quatre-vingt, a été l’une des références italiennes dans le monde de la chaussure. Chez elles, les femmes attendaient tiges et semelles des ateliers du quartier pour se mettre au travail. C’est pourquoi nous avons décidé de venir ici, où la tradition friulane a été longtemps précieusement gardée et aujourd’hui encore, perpétuée.

×